COMMUNIQUÉ DE PRESSE, 7 AVRIL 2021

FERMETURE DE LA CRÈCHE LES COQUELICOTS, PÉROLLES, FRIBOURG

 

Le 30 juin 2021, la crèche associative Les Coquelicots, route des Arsenaux 21 à Fribourg, fermera ses portes pour des raisons économiques,    19 ans après sa création.

L’association Les Coquelicots a été fondée par la Dre. Anne-Frédérique Grossenbacher, médecin, contrainte de renoncer à sa profession pour des raisons de santé qui devaient aboutir à une transplantation hépatique. En 2002, elle réfléchissait à sa reconversion et cherchait une place de crèche pour ses enfants. N’en trouvant pas, elle avait alors décidé d’en créer une pour répondre à ses besoins et à ceux des familles dans la même situation.

Le 3 février 2003, la crèche ouvrait ses portes et accueillait ses premiers enfants (domiciliés à Fribourg ou dans les environs) du lundi au vendredi, durant toute l’année y compris les vacances scolaires d’été. Des enfants restés pour la plupart de l’âge de 4 mois à 5 ans jusqu’à l’introduction de la deuxième année d’école enfantine en 2013, puis jusqu’à 4 ans révolus. Des liens forts se sont créés au fil des ans avec de nombreuses familles, tout particulièrement avec celles qui lui ont confié leur deuxième, troisième voire quatrième enfant. Des années de confiance et de fidélité qui ont porté la structure et ses collaboratrices.

Depuis quelques années, le nombre de crèches subventionnées à Fribourg a augmenté, tout particulièrement à proximité des Coquelicots, ce qui a entraîné une diminution de sa clientèle. En 2019, consciente que la plupart des parents préféraient désormais avoir une place de crèche subventionnée, Les Coquelicots avait déposé auprès de la ville de Fribourg une demande de subventionnement pour ses familles. Faute de budget et dans l’attente de l’évaluation des besoins à mener en 2020, la Ville n’avait pas accédé à sa requête.

En janvier 2020, la crèche a déposé une nouvelle demande pour tout ou partie de ses places. En mars, la survenue de la crise sanitaire a eu des conséquences fortement négatives sur le taux d’occupation : certains parents ayant perdu leur travail ou vu leur pourcentage de travail réduit tandis que le nombre de nouvelles inscriptions diminuait. Le taux d’occupation mensuel de la crèche est ainsi passé de 85% en mars à 68% en décembre. Bien qu’informée de la situation depuis le mois d’août, la ville de Fribourg a annoncé fin octobre refuser tout subventionnement pour les parents de cette institution qui pouvait accueillir 27 enfants par jour à quelques pas de la place du Domino et de la gare.

Aucune autre solution de financement n’ayant pu être trouvée, le 30 juin 2021 marquera donc la fin des activités d’accueil de la crèche Les Coquelicots. Une fin marquée par une certaine amertume au vu des résultats de l’étude quadriennale 2020 des besoins d’accueil des Fribourgeois. Cette étude, publiée le 15 mars, a confirmé que Fribourg a besoin de 34 places de crèche supplémentaires et la Ville a annoncé vouloir répondre à ce besoin dès l’année prochaine.

Il s’en est donc, peut-être, fallu de peu. Quelques mois ? Quelques places subventionnées ? : « Cinq auraient suffi » selon la fondatrice pour que la crèche puisse continuer d’accueillir les quarante-trois enfants inscrits dont 27 domiciliés à Fribourg. Depuis son ouverture en 2003, la crèche aura accueilli près de 600 enfants. Les bébés des premiers jours sont devenus des adultes. La crèche a vécu. Une page se tourne à Fribourg avec la disparition de la dernière structure d’accueil entièrement privée.